Équipement du collège Jaubert en imprimante 3D

Depuis la rentrée 2016, l’interdisciplinarité et le travail en équipe constituent un axe majeur de la réforme.
Dans ce cadre, à la rentrée 2017, le collège s’est doté d’une imprimante 3D qui servira de support de travail pour des projets interdisciplinaires.

Cette base fonctionnelle, permettra de fédérer dans l’avenir, encore davantage de disciplines.

Les pratiques pédagogiques pourront ainsi être présentées et mutualisées.
 

Conformément aux dispositions des compétences et connaissances du socle applicables à la rentrée 2016, l’utilisation d’une imprimante 3D répond aux attentes suivantes :

  • Création technique et artistique
  • Modélisation d’éléments réels, techniques et design
  • Visualisation et manipulation des représentations
  • Expérimentations techniques des matériaux
  • Validations de solutions

Dans le cadre de la préparation des élèves à l’orientation, l’outil imprimante 3D leur ouvrira des perspectives sur de nombreuses formations innovantes et porteuses d’avenir :

  • Ouverture sur les métiers de la création industrielle et artistique.
  • Métiers de la programmation, de la création d’images 3D, d’animations
  • Métiers de la production
  • Métiers de la commercialisation, d’étude des coûts
  • Métiers de la logistique. »

Cordée de la réussite septembre 2016

Les cordées de la réussite visent à favoriser l’accès à l’enseignement supérieur de jeunes quel que soit leur milieu socio-culturel, en leur donnant les clés pour s’engager avec succès dans les filières d’excellence.

Une cordée de la réussite se met en place à partir de cette année entre l’IUP Tourisme de Nice  (promo de L3 économie-gestion parcours Tourisme (ISEM)) et le collège Maurice Jaubert (classe de 3ème2). L’objectif central est de mener les jeunes collégiens vers la réussite par les études, en leur faisant découvrir l’univers des études supérieures.

Une première journée de coopération très réussie s’est déroulée lundi 26 septembre à la fac de Droit et Sciences Politiques de Nice, avec l’aimable autorisation du doyen, le Professeur Vallar.

Une journée intense : parcourir le campus en équipes à la chasse aux photos, découvrir les cours en amphi, écouter quelques témoignages de parcours scolaires des étudiants, pique-niquer, participer à un mini tournois de foot, et enfin apprendre à faire connaissance en 3 minutes chrono dans un speed dating tourbillonnant pour établir des parrainages, sans oublier de prendre des photos et de créer un groupe Facebook pour communiquer facilement.

Le contact est établi, des affinités se créent, les liens seront consolidés tout au long de l’année par des échanges numériques et des sorties communes.

Prochaine rencontre au collège en novembre, pour découvrir l’univers des collégiens et les aider à créer et à alimenter un compte Twitter pour le collège, en respectant une charte éditoriale élaborée avec les étudiants.

A la découverte de l’équilibre alimentaire 2015/2016

Au cours de l’année scolaire, suite à des petits déjeuners « fantômes », beaucoup d’élèves de cinquième se retrouvaient sur le coup de 11h à aller voir Mme Simon, l’infirmière du collège. Après consultation avec Mme Alenda, professeur d’SVT et de la plupart des élèves en question, Mme Simon a proposé d’intervenir auprès de ces élèves pour les sensibiliser sur l’équilibre alimentaire.

Afin de leur faire prendre conscience de l’importance du petit déjeuner ainsi que des autres repas de la journée, des ateliers de travail à partir de BD ont été mené en Mai en cours de SVT en collaboration avec Mme Simon et avec 5 classes de cinquième.

Lors de ces ateliers en petits groupes, les élèves ont produit des posters et ont élaboré des menus qu’ils devaient par la suite rééquilibrer. L’infirmière a ensuite lors d’une séance en classe entière repris avec l’ensemble des élèves et cette fois sous forme de diaporama les différentes catégories d’aliments ainsi que l’importance des 4 repas journaliers.

Beaucoup de questions ont pu être posées et les échanges ont été riches pour certains groupes aussi afin de pouvoir mettre en pratique ce qu’ils ont appris lors de ces interventions, un groupe d’élève participera en partenariat avec des élèves d’ULIS, dans leur atelier cuisine, à l’élaboration d’un menu équilibré dès la rentrée.

Rendez-vous donc à la rentrée pour découvrir ce que nos élèves vont nous mijoter comme repas…

Mme Mascot (remplaçante de Mme Alenda) SVT & Mme Simon, infirmière du collège

Les UPE2A comparent les systèmes scolaires

Savez-vous qu’en Espagne, il n’y pas de carnet de liaison au collège ? Qu’en Tchétchénie, le port de l’uniforme est obligatoire ? Ou encore qu’au Kosovo, il n’y a aucun contrôle d’effectué au cours de l’année ? Si vous souhaitez en savoir plus, ce document est fait pour vous !

Sept élèves de l’UPE2A du collège ont été amenés à réaliser un projet visant à comparer le système scolaire français avec celui de leur pays d’origine, au moyen du logiciel de programmation Scratch.

Grâce à l’œil expert de nos petits informaticiens en herbe, vous pouvez visionner leur animation truffées d’anecdotes insolites voire surprenantes !

Lien pour activer l’animation:

https://scratch.mit.edu/projects/113147136/

Félicitations aux élèves : Beatriz et Ayna (5e2), Mohamed (4e5), Asmae (5e4), Brikena (6e7) et Tamila (6e9) ; et un grand merci à M. CORLAIS du lycée Albert Calmette pour sa précieuse collaboration au projet.

Séance littéraire sur-mesure pour les élèves du collège Maurice Jaubert avec Maryline Desbiolles

Le 31 mars 2016, le collège Maurice Jaubert de Nice a accueilli Maryline Desbiolles. Cette écrivain, lauréate du prix Femina en 1999 a consacré son dernier livre « Le Beau Temps » (2015) au compositeur français Maurice Jaubert et c’est tout naturellement qu’elle a répondu à l’invitation du collège qui porte son nom.

maurice-jaubert-nice-SPME-marylineDesbiolles4_563960

Jeudi 31 mars 2016, les élèves de 5ème du collège Maurice Jaubert de Nice et leurs professeurs ont accueilli Maryline Desbiolles, lauréate du prix Femina en 1999 pour Anchise et auteure d’une vingtaine d’ouvrages, pour une séance de travail autour du compositeur Maurice Jaubert et de l’auteure elle-même. Durant cette rencontre, se sont mêlés échanges de questions et de réponses et lecture de textes. L’Ariane est un quartier que Maryline Desbiolles connaît bien pour avoir été le sujet de son livre « C’est pourtant pas la guerre » paru en 2007.

Des élèves attentifs et des échanges fructueux

maurice-jaubert-nice-SPME-marylineDesbiolles2_563963

Ce rendez-vous littéraire a été précédé de recherches à la fois sur Maurice Jaubert et sur l’auteure elle-même, pour laquelle chaque élève avait préparé une série de questions. Grâce à ce travail en amont, les questions des élèves se sont succédées et l’écrivain a pris du plaisir répondre à chacun. L’échange a été ponctué d’une lecture par les élèves de courts textes sur l’Ariane qu’ils avaient écrits à l’intention de Maryline Desbiolles, et retranscrits sur des supports offerts en fin de séance.

L’Ariane, un point commun au cœur des échanges

maurice-jaubert-nice-SPME-marylineDesbiolles_563957

Bien qu’il ait beaucoup été question de littérature et du « métier » d’écrivain, c’est le quartier de l’Ariane qui a été au centre de ces échanges, comme un point commun entre une romancière affirmée qui a écrit sur l’Ariane et ces collégiens qui y vivent. À ce questionnement sur l’image de leur quartier, Maryline Desbiolles a répondu en tant qu’écrivain, en reprenant ses thèmes littéraires : la force d’évocation des mots (« Ariane »), l’observation sans parti pris, l’importance des rencontres et surtout l’attention portée contre toutes les généralités.

La rencontre a été préparée en classe et encadrée par Jamila Hafsi, professeur d’anglais, Christelle Ballestra, professeur documentaliste, Alexandre Delort et Myriam El Omari professeurs de français et Véronique Gournay, coordonnatrice du réseau d’éducation prioritaire renforcé (Rep+) Maurice Jaubert, sur une proposition de Éric De Backer, chargé de mission au conseil départemental des Alpes-Maritimes.

maurice-jaubert-nice-SPME-marylineDesbiolles3_563978

La Semaine de la presse et des médias dans l’école® 2016 dans l’académie de Nice

La 27ème Semaine de la presse et des médias dans l’école® a commencé le 21 mars 2016 et s’est prolongée jusqu’au 1er avril dans l’académie de Nice. De nombreuses actions d’éducation aux médias et à l’information sont proposées aux élèves des écoles, collèges et lycées des Alpes-Maritimes et du Var sur le thème « La liberté d’expression, ça s’apprend ! » afin de les aider à développer une attitude critique et réfléchie vis-à-vis de l’information.

Source : http://www2.ac-nice.fr/cid100935/page.html

Semaine d’apprentissage de la citoyenneté pour les jeunes élèves de l’Ariane à Nice

Le réseau d’éducation prioritaire renforcé (REP+) a organisé pour les élèves et les équipes pédagogiques et éducatives du collège Maurice Jaubert de Nice et des écoles René Cassin, Le Manoir, La Var d’Ariane, Les Mésanges, Le Mûriers, Les Lauriers Roses, Marcel Pagnol, Jean Piaget et Jacques Prévert de Nice, une semaine de la citoyenneté du 25 au 29 avril 2015. Rallye citoyen, cross CM2/6ème, formation IPC, exposition éco-citoyenne… les élèves ont bénéficié d’une semaine riche en émotions.

semaine-citoyennete-ariane-1_573456

Plusieurs actions citoyennes ont été organisées du lundi 25 au vendredi 29 avril 2015 par le réseau d’éducation prioritaire renforcé (REP+) pour les élèves et les équipes pédagogiques et éducatives du collège Maurice Jaubert de Nice et des écoles René Cassin, Le Manoir, La Var d’Ariane, Les Mésanges, Le Mûriers, Les Lauriers Roses, Marcel Pagnol, Jean Piaget et Jacques Prévert de Nice, avec l’aide de la direction des services départementaux de l’Éducation nationale (Dsden) des Alpes-Maritimes et notamment Véronique Gournay, coordonnatrice du REP+ Maurice Jaubert. L’objectif de cette semaine était de faire vivre aux élèves la citoyenneté et les valeurs de la République.

Formation IPCS et sensibilisation à la protection de l’environnement

Durant toute la semaine, les écoliers de CM2 des écoles élémentaires du quartier de l’Ariane ont bénéficié de demi-journées de formation à l’Information Préventive aux comportements qui sauvent (IPCS). Les formations délivrées par le SDIS des Alpes-Maritimes avaient lieu en rotation dans les écoles René Cassin, Marcel Pagnol, Jean Piaget et Jacques Prévert de Nice et étaient organisées avec l’aide des enseignants et de Marie-Hélène Gentes, conseillère pédagogique EPS de la circonscription de Nice 2.

Durant la semaine, les élèves de CM1 de ces 4 écoles et leurs enseignants se sont rendus par demi-classe au centre sciences associé « La Main à la Pâte » à Nice Ariane afin de découvrir l’exposition « Ec’O citoyens ».

semaine-citoyennete-ariane-2_573489

Cette exposition de sensibilisation à la protection de l’environnement et plus particulièrement au cycle de l’eau a été mise en place par le centre Sciences, notamment sa coordinatrice remplaçante Alexandra Bruzzo et par les élèves de CM2 de l’école élémentaire René Cassin de la classe de Virgile Luigi. Cette exposition propose de prendre part au voyage de l’eau sur la planète par la démarche d’investigation, notamment par des expériences ou des jeux illustrent chaque étape du parcours.

semaine-citoyennete-ariane-3_573492 (1)

Cross citoyen CM2/6ème au stade de l’Oli

Les professeurs d’EPS du collège Maurice Jaubert ont organisé un cross citoyen le mercredi 27 avril 2016 matin pour les élèves de CM2 des 4 écoles et les élèves de 6ème du collège. Il y avait une seule condition de participation au rallye : amener au moins une denrée alimentaire. L’ensemble collecté a été reversé à la Banque alimentaire.

Rallye citoyen ludique et éducatif pour 120 élèves de CE2

semaine-citoyennete-ariane-4_573483

Un rallye citoyen s’est déroulé le 28 avril 2016 et ce, pour la deuxième année consécutive. 120 élèves de CE2 des écoles du quartier de l’Ariane ont été invités à suivre un parcours citoyen balisé par plusieurs ateliers mis en place. Les élèves étaient accompagnés par leurs enseignants, les éducateurs et médiateurs de l’ADS (association pour le développement social) et CLAJ (club loisirs action jeunesse) de Nice et ont pu découvrir les lieux emblématiques de leur quartier et participer à des activités ludiques et des quizz instructifs.

Ces ateliers étaient tous en lien avec le thème de la citoyenneté et des valeurs de la République et étaient proposés en partenariat avec de nombreux acteurs du territoire : la Métropole Nice Côte d’azur, la Police Nationale, la Maison de la justice et du droit, l’association Manufabrick, l’Association des Paralysés de France, la Banque alimentaire, la piscine municipale, le CCAS-Village, l’association (Accueil Travail Emploi) ou encore le collège Maurice Jaubert.

La dernière étape du rallye se déroulait à l’école Jean Piaget, lieu de la remise des prix aux participants en présence de Fatima Khaldi-Boughroum, conseillère municipale et départementale, de Sébastien Humbert, sous-préfet des Alpes-Maritimes en charge de la politique de la ville et de représentants de la Dsden des Alpes-Maritimes. La journée s’est achevée par l’inauguration d’une action artistique réalisée sur la façade de l’école par des parents d’élèves dans le cadre du fonds de participation des habitants (FPH).

De nombreuses autres actions

De nombreuses autres actions se sont également déroulées durant la semaine. La police municipale est intervenue sur les incivilités auprès des CP-CE1, la classe de grande section de Mme Reynaud encadrée par les élèves du SESSAD a mené une opération propreté du quartier, les collégiens ont été sensibilisés au mieux vivre ensemble et aux dangers d’internet avec Mme Simon, infirmière, Mme Maccario, assistante sociale et M. Picat de l’équipe académique mobile de sécurité ou encore les élèves de SEGPA (section d’enseignement général et professionnel adapté) ont bénéficié d’un atelier Street art citoyen avec l’APPESE.
Les parents d’élèves des 5 écoles maternelles n’ont pas été oubliés. Ils ont participé à cette belle manifestation lors de deux Cafés des parents « Comment aider mon enfant à devenir citoyen ? ».

Source : http://www2.ac-nice.fr/cid101692/semaine-d-apprentissage-de-la-citoyennete-pour-les-jeunes-eleves-de-l-ariane-a-nice.html

 

4ème concours d’Eloquence italien – 24 mai 2016

La finale du 4ème Concours d’Eloquence Italien qui s’est tenue le 24 mai 2016 a été à la hauteur des attentes du public par les qualités de langue, de présentation et de réflexion des participants.

Depuis 2013, ce concours vise à valoriser et développer le talent et l’expression orale des jeunes et promouvoir l’apprentissage de la langue italienne dans notre région. Il est organisé par M. François CORNU, Principal du Collège International Joseph Vernier à Nice, l’API 06/83 (Association des Professeurs d’Italien de l’Académie de Nice) et l’APRODESI (Association pour la Promotion et le Développement de la Section Internationale Italienne).

Déjà lors de la demi-finale du mercredi 18 mai au Collège International Joseph Vernier de Nice, les membres du jury ont dû délibérer longuement afin de sélectionner les finalistes tant les prestations des différents candidats les ont impressionnés. 24 candidats des Alpes-Maritimes et du Var se sont présentés (15 dans la catégorie Collège et 9 dans la catégorie Lycée), mais seuls 12 finalistes ont été retenus (7 en Collège et 5 en Lycée).

La finale s’est tenue le mardi 24 mai au Consulat Général d’Italie à Nice. Les candidats ont pris la parole devant une salle comble, parents, amis, chefs d’établissement et leurs professeurs d’italien venus les soutenir et les encourager. Mme Serena LIPPI, Consul Général d’Italie,  M. Michel-Jean FLOC’H, DASEN des Alpes-Maritimes, Mme Hélène SALICETTI, Adjointe au Maire représentant M. Christian ESTROSI, Maire de Nice, ont honoré les élèves de leur présence.

italien_588173 (1)

Les candidats étaient visiblement impressionnés par la présence d’un public nombreux et par la solennité de la soirée et, malgré leur stress, ils ont encore une fois fait preuve d’une grande maîtrise de soi en proposant des discours clairs et cohérents qui ont ravi l’assemblée et agréablement surpris les membres du jury : M. Sabino LAFASCIANO, attaché culturel et linguistique au Consulat Général d’Italie, Mme Pellegrina FISCHETTI, Inspectrice d’Italien et Mme Eliana DE MATTEIS, ancienne présidente de l’APRODESI et co-fondatrice de ce concours.

En première partie, les 12 candidats ont présenté un discours persuasif sur un thème de leur choix (le drame des migrants, la nourriture bio, la science fiction, la double nationalité, la mode ont figuré parmi les thèmes choisis). A l’issue de cette première partie, seuls 6 candidats ont été retenus pour la 2ème partie du Concours. Cette fois-ci les finalistes devaient présenter un discours sur un thème imposé commun à tous « Comment je vois le monde dans cinquante ans ». Encore une fois les prestations ont enthousiasmé l’assemblée de par la réflexion menée et la qualité de la langue. Les visions de l’avenir des jeunes candidats allaient de l’idéalisme le plus touchant au pessimisme le plus dur.

Le jury a eu la tâche difficile de départager les candidats et a finalement récompensé :

 Catégorie Lycée :

  • 1er prix : Francesco GALLO, Lycée du Parc Impérial, NICE
  • 2ème prix : Giorgio MARCONI, Lycée International, VALBONNE
  • 3ème prix : Grégoire KINOSSIAN, Lycée du Parc Impérial, NICE

Catégorie Collège :

  • 1er prix : Alexia CAMBRIA, Collège de l’Eganaude, BIOT
  • 2ème prix : Leila BEN OMAR, Collège Maurice Jaubert, NICE
  • 3ème prix : Azzurra LHOEST, Collège Bonnard, LE CANNET

Les finalistes se sont par la suite vu remettre des prix en fonction de leur classement dans chacune des catégories (Collège / Lycée), les 1er prix étant un séjour de 2 nuits dans un ‘agriturismo’ en Lombardie puis les 2ème et 3ème prix des cartes cadeaux multi enseignes, offerts par l’API 06/83 et l’APRODESI.

La Semaine de la Presse et des Médias  au CDI

affiche_dessin_-spme_2016Dans le cadre de l’Education aux Médias et à l’Information, chaque année

la Semaine de la presse et des médias est organisée au CDI.

Cet événement est mis en place dans tous les collèges de France et a pour thème cette année « La liberté d’expression ».

Durant tout le mois de mars, les professeurs-documentalistes ont mené des actions pédagogiques en collaboration avec les professeurs et leurs classes. Ces actions vont se poursuivre après les vacances d’avril sur au moins deux ou trois semaines.

Mme Pibaume, professeur-documentaliste, a proposé et animé en partenariat avec des collègues de disciplines, notamment en Français et en Histoire (Mme Chand, Mme El Omari, Mme Dumoulin, Mme Cucchi, Mme Motay, Mme Manouguian, M. Delort) des séances de travail au CDI autour de la Presse, suivant des thématiques propres à chaque niveau.

Les compétences travaillées au cours de ces séances sont des compétences info-documentaires spécifiques à l’Education aux Médias et à l’Information :

  • se familiariser avec les différents titres de presse disponibles au CDI et hors-CDI
  • comprendre l’organisation de l’information dans un document de presse
  • comprendre le circuit de l’information
  • savoir identifier la source d’un document et d’une information
  • savoir prélever les informations dans un document
  • savoir croiser les sources pour vérifier les informations
  • savoir rédiger un article de presse en respectant les règles d’investigation journalistique.
  • Avec les classes de 6e2, 6e3, 6e4, 6e7 et ULIS : Une séance autour de la présentation de la presse au CDI et de ses différents abonnements : Qu’est-ce qu’un périodique ? Que faut-il noter pour retrouver un périodique ? Comment retrouve-t-on un périodique ? Qu’est-ce que la Une d’un journal ?Suivie d’une séance sur le circuit de l’information et de ses différentes étapes : Qu’est-ce qu’une information ? Quel est le travail du journaliste ? Qu’est-ce qu’un reportage ? Quelles sont les règles que doivent respecter les journalistes ? A quoi sert d’informer les gens ? Qu’est-ce qu’un média ?
  • Avec les classes de 5e3, 5e6, 5e5, 5e7 :Une séance autour de la présentation de la Presse au CDI et plus particulièrement de l’étude de la Une et des différentes rubriques et articles : Qu’est-ce qu’un éditorial ? Qu’est-ce qu’un sommaire ? Quel est le lectorat visé ? Qu’est-ce que l’ours ? Qu’est-ce qu’un titre incitatif et un titre informatif ?Suivie d’une séance sur le circuit de l’information et de ses différentes étapes : Qu’est-ce qu’une information ? Quel est le travail du journaliste ? Qu’est-ce qu’un reportage ? Quelles sont les règles que doivent respecter les journalistes ? A quoi sert d’informer les gens ? Qu’est-ce qu’un média ?
  • Avec les classes de 4e2, 4e3, 4e3, 4e5, 4e7 :Une séance autour du circuit de l’information d’une dépêche à l’article à partir du site de l’AFP (Agence France Presse) : Qu’est-ce qu’une dépêche ? Quel est le rôle des agences de presse ? Quelles sont les questions à se poser face à une information ? Comment vérifier une information ? Quels sont les risques d’intox ou information non fiable ?Suivie d’une séance d’analyse de dépêche et de rédaction d’un article (brève) à partir d’une dépêche AFP, en effectuant un travail d’investigation journalistique et en utilisant les codes de rédaction journalistique.
  • Avec les classes de 3e6, 3e7 :Une séance autour de la liberté de la presse à partir de la carte « Un recul mondial de la Liberté de la Presse en 2015 » (site du Courrier International) et de la « Campagne pour la liberté de l’information de RSF » (Reporters Sans Frontières)
  • Avec la classe de 5e1 :Une séance de présentation de la presse au CDI, étude de la Une et de l’organisation de l’information dans un magazine ou un journal.Cette séance sera pérennisée au CDI jusqu’à la fin de l’année tous les jeudis et vendredis matins de 11h à 12h, l’objectif étant que les élèves de 5e1 produisent leur propre journal.

Mme Ballestra, professeur-documentaliste a travaillé sur un projet pédagogique interdisciplinaire avec trois classes de 5e en partenariat avec Mme Hafsi, professeur d’Anglais.

  • Les élèves de 5e5, 5e6 et 5e8 en apprentis-journalistes :Mme Hafsi, enseignante d’anglais et Mme Ballestra, professeur-documentaliste, ont travaillé avec des professionnels de l’information pour permettre aux élèves de 5e5, 5e6 et 5e8 d’acquérir des compétences dans le cadre de leur projet « Créer un guide touristique sur Nice et le quartier de l’Ariane ».
  • Un journaliste du ClubPresse06 au collège :Les élèves ont rencontré le journaliste Philippe Déjardin. Ce journaliste spécialiste culturel a présenté son métier et leur a prodigué des conseils pour vérifier des informations : identifier les sources d’informations, leur légitimité et croiser les différents points de vue.
  • Contribuer au média citoyen du quartier :Frédéric Alemany et Tania Cognée de l’Association Le Hublot ont travaillé pendant une semaine avec les élèves sur les différences entre médias traditionnels et média citoyen. Un article collaboratif a été rédigé avec les trois classes de 5e sur le contenu des interventions. Les élèves ont réfléchi sur le rôle d’un média, les règles journalistiques pour construire un article et les étapes de publication d’un article sur le média citoyen du quartier Ligne16.

De plus, diverses activités et animations ponctuelles autour de la presse ont eu lieu au CDI durant le mois de mars à destination d’élèves volontaires hors groupe-classe, et notamment la mise en place d’un Kiosque de Presse et d’un quiz spécial « Semaine de la Presse ».

  • Le kiosque de presse :Un kiosque de presse a été installé au CDI afin de sensibiliser les élèves à la diversité de la presse écrite en France. Mme Manier a organisé un quiz portant sur les journaux et les magazines du kiosque.

Le collège Jaubert en voyage dans le cosmos

Des élèves de 5ème du collège Maurice Jaubert ont été plongés dans la nuit typique de l’astronome ce 3 Mars 2016. Au programme : une chasse à l’astéroïde dont les résultats seront exploités par les chercheurs de l’Observatoire de la Côte d’Azur.

Utiliser un télescope moderne pour regarder le ciel nocturne et donner un coup de pouce aux astronomes ? L’occasion était trop belle pour les collégiens de Maurice Jaubert (Nice) qui ne l’ont pas laissée filer ! Ils ont participé au programme EduCosmos pour en apprendre davantage sur l’astronomie d’aujourd’hui et mettre la main à la pâte.

educosmos

 

 

 

 

 

Pour la soirée d’observation du 3 Mars 2016, ils se sont mis en quête d’Adorea, un astéroïde dont ils veulent tracer la courbe de lumière. Ce graphique, qui montre les changements de luminosité de l’astre avec le temps, constitue une véritable mine d’informations pour les astronomes. L’un d’eux, Florentin Millour, a guidé les élèves pendant toute leur mission, mais ce sont eux qui ont contrôlé, à distance, le télescope de C2PU.

Après avoir cherché des étoiles suffisamment brillantes pour faire le pointage de l’instrument et s’assurer de son bon fonctionnement, les astronomes en herbe se sont adonnés à la recherche d’Adorea. Une fois l’astéroïde en vue, ils ont enregistré des séquences d’images pendant quarante minutes. A l’issue de cet exercice accompli avec brio, ils ont laissé leur imagination s’exprimer en réalisant des visions d’artiste de l’Univers.