4ème concours d’Eloquence italien – 24 mai 2016

La finale du 4ème Concours d’Eloquence Italien qui s’est tenue le 24 mai 2016 a été à la hauteur des attentes du public par les qualités de langue, de présentation et de réflexion des participants.

Depuis 2013, ce concours vise à valoriser et développer le talent et l’expression orale des jeunes et promouvoir l’apprentissage de la langue italienne dans notre région. Il est organisé par M. François CORNU, Principal du Collège International Joseph Vernier à Nice, l’API 06/83 (Association des Professeurs d’Italien de l’Académie de Nice) et l’APRODESI (Association pour la Promotion et le Développement de la Section Internationale Italienne).

Déjà lors de la demi-finale du mercredi 18 mai au Collège International Joseph Vernier de Nice, les membres du jury ont dû délibérer longuement afin de sélectionner les finalistes tant les prestations des différents candidats les ont impressionnés. 24 candidats des Alpes-Maritimes et du Var se sont présentés (15 dans la catégorie Collège et 9 dans la catégorie Lycée), mais seuls 12 finalistes ont été retenus (7 en Collège et 5 en Lycée).

La finale s’est tenue le mardi 24 mai au Consulat Général d’Italie à Nice. Les candidats ont pris la parole devant une salle comble, parents, amis, chefs d’établissement et leurs professeurs d’italien venus les soutenir et les encourager. Mme Serena LIPPI, Consul Général d’Italie,  M. Michel-Jean FLOC’H, DASEN des Alpes-Maritimes, Mme Hélène SALICETTI, Adjointe au Maire représentant M. Christian ESTROSI, Maire de Nice, ont honoré les élèves de leur présence.

italien_588173 (1)

Les candidats étaient visiblement impressionnés par la présence d’un public nombreux et par la solennité de la soirée et, malgré leur stress, ils ont encore une fois fait preuve d’une grande maîtrise de soi en proposant des discours clairs et cohérents qui ont ravi l’assemblée et agréablement surpris les membres du jury : M. Sabino LAFASCIANO, attaché culturel et linguistique au Consulat Général d’Italie, Mme Pellegrina FISCHETTI, Inspectrice d’Italien et Mme Eliana DE MATTEIS, ancienne présidente de l’APRODESI et co-fondatrice de ce concours.

En première partie, les 12 candidats ont présenté un discours persuasif sur un thème de leur choix (le drame des migrants, la nourriture bio, la science fiction, la double nationalité, la mode ont figuré parmi les thèmes choisis). A l’issue de cette première partie, seuls 6 candidats ont été retenus pour la 2ème partie du Concours. Cette fois-ci les finalistes devaient présenter un discours sur un thème imposé commun à tous « Comment je vois le monde dans cinquante ans ». Encore une fois les prestations ont enthousiasmé l’assemblée de par la réflexion menée et la qualité de la langue. Les visions de l’avenir des jeunes candidats allaient de l’idéalisme le plus touchant au pessimisme le plus dur.

Le jury a eu la tâche difficile de départager les candidats et a finalement récompensé :

 Catégorie Lycée :

  • 1er prix : Francesco GALLO, Lycée du Parc Impérial, NICE
  • 2ème prix : Giorgio MARCONI, Lycée International, VALBONNE
  • 3ème prix : Grégoire KINOSSIAN, Lycée du Parc Impérial, NICE

Catégorie Collège :

  • 1er prix : Alexia CAMBRIA, Collège de l’Eganaude, BIOT
  • 2ème prix : Leila BEN OMAR, Collège Maurice Jaubert, NICE
  • 3ème prix : Azzurra LHOEST, Collège Bonnard, LE CANNET

Les finalistes se sont par la suite vu remettre des prix en fonction de leur classement dans chacune des catégories (Collège / Lycée), les 1er prix étant un séjour de 2 nuits dans un ‘agriturismo’ en Lombardie puis les 2ème et 3ème prix des cartes cadeaux multi enseignes, offerts par l’API 06/83 et l’APRODESI.

La Semaine de la Presse et des Médias  au CDI

affiche_dessin_-spme_2016Dans le cadre de l’Education aux Médias et à l’Information, chaque année

la Semaine de la presse et des médias est organisée au CDI.

Cet événement est mis en place dans tous les collèges de France et a pour thème cette année « La liberté d’expression ».

Durant tout le mois de mars, les professeurs-documentalistes ont mené des actions pédagogiques en collaboration avec les professeurs et leurs classes. Ces actions vont se poursuivre après les vacances d’avril sur au moins deux ou trois semaines.

Mme Pibaume, professeur-documentaliste, a proposé et animé en partenariat avec des collègues de disciplines, notamment en Français et en Histoire (Mme Chand, Mme El Omari, Mme Dumoulin, Mme Cucchi, Mme Motay, Mme Manouguian, M. Delort) des séances de travail au CDI autour de la Presse, suivant des thématiques propres à chaque niveau.

Les compétences travaillées au cours de ces séances sont des compétences info-documentaires spécifiques à l’Education aux Médias et à l’Information :

  • se familiariser avec les différents titres de presse disponibles au CDI et hors-CDI
  • comprendre l’organisation de l’information dans un document de presse
  • comprendre le circuit de l’information
  • savoir identifier la source d’un document et d’une information
  • savoir prélever les informations dans un document
  • savoir croiser les sources pour vérifier les informations
  • savoir rédiger un article de presse en respectant les règles d’investigation journalistique.
  • Avec les classes de 6e2, 6e3, 6e4, 6e7 et ULIS : Une séance autour de la présentation de la presse au CDI et de ses différents abonnements : Qu’est-ce qu’un périodique ? Que faut-il noter pour retrouver un périodique ? Comment retrouve-t-on un périodique ? Qu’est-ce que la Une d’un journal ?Suivie d’une séance sur le circuit de l’information et de ses différentes étapes : Qu’est-ce qu’une information ? Quel est le travail du journaliste ? Qu’est-ce qu’un reportage ? Quelles sont les règles que doivent respecter les journalistes ? A quoi sert d’informer les gens ? Qu’est-ce qu’un média ?
  • Avec les classes de 5e3, 5e6, 5e5, 5e7 :Une séance autour de la présentation de la Presse au CDI et plus particulièrement de l’étude de la Une et des différentes rubriques et articles : Qu’est-ce qu’un éditorial ? Qu’est-ce qu’un sommaire ? Quel est le lectorat visé ? Qu’est-ce que l’ours ? Qu’est-ce qu’un titre incitatif et un titre informatif ?Suivie d’une séance sur le circuit de l’information et de ses différentes étapes : Qu’est-ce qu’une information ? Quel est le travail du journaliste ? Qu’est-ce qu’un reportage ? Quelles sont les règles que doivent respecter les journalistes ? A quoi sert d’informer les gens ? Qu’est-ce qu’un média ?
  • Avec les classes de 4e2, 4e3, 4e3, 4e5, 4e7 :Une séance autour du circuit de l’information d’une dépêche à l’article à partir du site de l’AFP (Agence France Presse) : Qu’est-ce qu’une dépêche ? Quel est le rôle des agences de presse ? Quelles sont les questions à se poser face à une information ? Comment vérifier une information ? Quels sont les risques d’intox ou information non fiable ?Suivie d’une séance d’analyse de dépêche et de rédaction d’un article (brève) à partir d’une dépêche AFP, en effectuant un travail d’investigation journalistique et en utilisant les codes de rédaction journalistique.
  • Avec les classes de 3e6, 3e7 :Une séance autour de la liberté de la presse à partir de la carte « Un recul mondial de la Liberté de la Presse en 2015 » (site du Courrier International) et de la « Campagne pour la liberté de l’information de RSF » (Reporters Sans Frontières)
  • Avec la classe de 5e1 :Une séance de présentation de la presse au CDI, étude de la Une et de l’organisation de l’information dans un magazine ou un journal.Cette séance sera pérennisée au CDI jusqu’à la fin de l’année tous les jeudis et vendredis matins de 11h à 12h, l’objectif étant que les élèves de 5e1 produisent leur propre journal.

Mme Ballestra, professeur-documentaliste a travaillé sur un projet pédagogique interdisciplinaire avec trois classes de 5e en partenariat avec Mme Hafsi, professeur d’Anglais.

  • Les élèves de 5e5, 5e6 et 5e8 en apprentis-journalistes :Mme Hafsi, enseignante d’anglais et Mme Ballestra, professeur-documentaliste, ont travaillé avec des professionnels de l’information pour permettre aux élèves de 5e5, 5e6 et 5e8 d’acquérir des compétences dans le cadre de leur projet « Créer un guide touristique sur Nice et le quartier de l’Ariane ».
  • Un journaliste du ClubPresse06 au collège :Les élèves ont rencontré le journaliste Philippe Déjardin. Ce journaliste spécialiste culturel a présenté son métier et leur a prodigué des conseils pour vérifier des informations : identifier les sources d’informations, leur légitimité et croiser les différents points de vue.
  • Contribuer au média citoyen du quartier :Frédéric Alemany et Tania Cognée de l’Association Le Hublot ont travaillé pendant une semaine avec les élèves sur les différences entre médias traditionnels et média citoyen. Un article collaboratif a été rédigé avec les trois classes de 5e sur le contenu des interventions. Les élèves ont réfléchi sur le rôle d’un média, les règles journalistiques pour construire un article et les étapes de publication d’un article sur le média citoyen du quartier Ligne16.

De plus, diverses activités et animations ponctuelles autour de la presse ont eu lieu au CDI durant le mois de mars à destination d’élèves volontaires hors groupe-classe, et notamment la mise en place d’un Kiosque de Presse et d’un quiz spécial « Semaine de la Presse ».

  • Le kiosque de presse :Un kiosque de presse a été installé au CDI afin de sensibiliser les élèves à la diversité de la presse écrite en France. Mme Manier a organisé un quiz portant sur les journaux et les magazines du kiosque.

Le collège Jaubert en voyage dans le cosmos

Des élèves de 5ème du collège Maurice Jaubert ont été plongés dans la nuit typique de l’astronome ce 3 Mars 2016. Au programme : une chasse à l’astéroïde dont les résultats seront exploités par les chercheurs de l’Observatoire de la Côte d’Azur.

Utiliser un télescope moderne pour regarder le ciel nocturne et donner un coup de pouce aux astronomes ? L’occasion était trop belle pour les collégiens de Maurice Jaubert (Nice) qui ne l’ont pas laissée filer ! Ils ont participé au programme EduCosmos pour en apprendre davantage sur l’astronomie d’aujourd’hui et mettre la main à la pâte.

educosmos

 

 

 

 

 

Pour la soirée d’observation du 3 Mars 2016, ils se sont mis en quête d’Adorea, un astéroïde dont ils veulent tracer la courbe de lumière. Ce graphique, qui montre les changements de luminosité de l’astre avec le temps, constitue une véritable mine d’informations pour les astronomes. L’un d’eux, Florentin Millour, a guidé les élèves pendant toute leur mission, mais ce sont eux qui ont contrôlé, à distance, le télescope de C2PU.

Après avoir cherché des étoiles suffisamment brillantes pour faire le pointage de l’instrument et s’assurer de son bon fonctionnement, les astronomes en herbe se sont adonnés à la recherche d’Adorea. Une fois l’astéroïde en vue, ils ont enregistré des séquences d’images pendant quarante minutes. A l’issue de cet exercice accompli avec brio, ils ont laissé leur imagination s’exprimer en réalisant des visions d’artiste de l’Univers.

Les 3ème 2 au campus Sciences-Po de Menton

Nous sommes la classe de 3ème 2 du collège et nous vous proposons un compte-rendu de notre sortie, à l’école de Sciences-Po, le vendredi 18 mars, dans le cadre du projet de classe « Cordées de la réussite ».1

Une partie de notre projet de classe consiste en un partenariat avec la prestigieuse école de Sciences-Po menton, école de l’enseignement supérieur, très renommée en France et même dans le monde entier et dont le recrutement se fait sur des critères d’excellence. L’objectif de cette sortie était donc de s’informer sur les études que tout élève peut envisager de faire après le lycée et le baccalauréat. En effet, souvent les collégiens, et nous en particulier, ne savons pas, ce que sont concrètement les études supérieures et les choix qui s’ouvrent à nous après le lycée.

M. Tassone et Mme Holi nous ont ainsi permis de visiter cette école, de rencontrer quelques étudiants de Sciences Po Menton, et leur poser des questions sur leur parcours scolaire, leurs projets professionnels. La principale, Mme Schwartz, a pris aussi de son temps pour nous expliquer l’importance de ce partenariat entre cette école et notre collège, partenariat préparé à notre grande surprise depuis mai 2015 ! Ainsi nous savions qu’il fallait faire tout en sorte pour que cette journée se passe le mieux possible !

Le vendredi 18 mars, nous avons pris le bus, direction Menton, sous un beau soleil. Nous sommes arrivés au stade Lucien Rhein, là était organisée une rencontre sportive entre notre classe et quelques étudiants de Sciences Po. Des matchs de football ont été joués, avec des équipes mixtes, collégiens et étudiants. Nous avons pu ainsi faire connaissance…

Vers midi, le directeur de Sciences Po Menton et ses collaborateurs nous ont accueillis au campus et nous ont offert le déjeuner : pizza et boissons pour tout le monde, déjeuner partagé là encore avec des étudiants, moment très sympathique. Nous avons ainsi pu profiter d’un temps libre jusqu’à 14 h pendant lequel nous avons pu échanger avec les étudiants. Des associations étudiantes nous ont ainsi été présentées : de nombreuses activités sportives et culturelles sont organisées par les étudiants. Nous avons pu mieux connaître alors le quotidien de ces étudiants et interroger ces derniers sur les démarches à faire pour intégrer cette école.

Pendant que Timothée jouait du piano, d’autres élèves de la classe sont allés visiter le foyer étudiant, ou ont pu regarder des vidéos sur les différentes rencontres et festivités organisées par l’école. L’accueil dont nous avons pu profiter était chaleureux et sympathique !

A 14 heures, la classe a été divisée en deux groupes. Le premier groupe a rencontré le directeur, Monsieur El Ghoul. Ce dernier a pris le temps de s’intéresser à chacun d’entre nous, nous interrogeant sur notre origine géographique familiale, notre souhait d’orientation ou le métier qu’on aimerait exercer plus trad, ou encore les langues parlées… Le deuxième groupe a assisté à un cours d’arabe, avec Mme Lamiss. Ce professeur, dynamique, souriante et chaleureuse, nous a accueillis pendant un cours donné aux étudiants de première année. Puis les groupes ont été inversés.

6

A 15h30 s’est achevée la journée. Nous avons pu ainsi en apprendre plus sur les études supérieures, et en particulier l’école de Sciences Po Menton. Nous nous sommes aussi assez vite imaginés dans ce décor de rêve ! Mais pour intégrer cette école, nous avons aussi bien compris que de la motivation et de bons résultats scolaires sont nécessaires. Pour réussir son orientation, nous sommes donc convaincus que la détermination et la volonté pouvaient nous permettre de réaliser nos rêves professionnels…

Nous vous conseillons la lecture de ces deux sites pour en apprendre plus sur cette école :

  • college.sciences-po.fr/sitementon/
  • www.sciencespo.fr/…/la-campus-moyen-orient-mediterranee-menton
  • www.letudiant.fr/…/etablissement-sciences-po-college-universitaire

Nous remercions nos professeurs et madame La Principale de nous avoir accompagnés lors de cette sortie scolaire et au campus de Sciences Po Menton de nous avoir si chaleureusement accueillis. Nous espérons que les classes de troisième du collège l’année prochaine pourront bénéficier et poursuivre ce projet de partenariat.

Meriam, Warda, Harifani, Harmony, Tamara, Yassine, Ruben, Samy, Timothée

LA JOURNEE DE L ‘ELEGANCE

LES CLASSES DE 3°7, 3°6 & 4°7…

   PRESENTENT…

LA JOURNEE DE L ‘ELEGANCE !!

Jeudi 28 janvier 2016 a eu lieu la Journée de l’Élégance organisée par Mme Chand.

Elle consiste en s’habiller le plus classe possible, adopter le comportement et le langage adéquats.

Le but ? Donner la meilleure image possible de nous-mêmes et de notre classe, relever le défi de manière collective, oser, se différencier. Pas facile de ne pas être habillés comme tout le monde à notre âge. On a tous joué le jeu, parce qu’une classe, c’est soudée, et aussi parce qu’on est sympas avec notre prof et ses idées bizarres.

Mais non, l’Ariane, ce ne sont pas que des « teneurs de murs » en survêt. La preuve ? Regardez-nous, on est super élégants, à tous les niveaux (ok, ce n’est pas très modeste, mais il faut appeler un chat un chat…). Peut-être pas tous les jours, mais généralement, oui. La relève est assurée, la Nouvelle Génération est dans les starting-blocks. La France de Demain, c’est nous !

Mais attention, ce n’est pas une journée comme les autres, on n’est pas juste là pour faire un défilé de mode, c’est trop facile : il y avait un challenge encore plus gros qui nous attendait.

On avait un dossier qui nous proposait la trame de pièces de théâtre sur le thème de l’élégance, et les acteurs désignés ont eu une ENORME part d’impro. On s’est entraînés, et ensuite … on a dû se produire dans différentes classes. Les professeurs n’étaient pas forcément prévenus mais ont eu la gentillesse de très bien nous accueillir. Et nous, on a osé se produire devant plein de publics différents. La plupart des rôles n’étaient pas simples à assumer, mais on l’a fait (dédicace à David, dans le rôle de la plus jolie Miss de Nice)…

Émission télévisée interactive et débat argumentatif entre les deux invités, discussion entre deux amis au style opposé où arguments et contre-arguments s’opposent, sketcch sur la vie caricaturale du « bad boy » mal habillé, parlant mal, se comportant mal, passant la pire journée de sa vie (foyer familial, collège, recherche d’un stage en entreprise, rejet des amis…) mais il y a une « happy end » ! Ce  sketch a été rebaptisé : vie de Renaud la Victime:)  (private joke). Regardez nos vidéos !

Il y avait aussi une partie slam / poésie, déjà écrite ou à composer ET à interpréter. Une grande part d’inventivité, de mémorisation, de théâtralisation (diction, gestuelle, rythme, volume sonore, posture, captation du public) et de bonne volonté. On peut dire, sans se tromper, que même notre prof qui nous connaît pourtant pas mal ne s’attendait pas à ce que l’on abatte autant de travail en un jour et demi.

Un truc marrant : quand on s’est entraînés le jour J, certains d’entre nous n’arrivaient plus à jouer le rôle du personnage qui se comportait et parlait mal ! C’est bizarre, mais le fait d’être bien habillés a empêché certains acteurs d’entrer dans le rôle du « thug »

Et voilà, on rentre dans l’énorme partie REMERCIEMENTS, car il y en a beaucoup à faire.

Merci à tous ceux qui nous ont complimentés, merci à Magali notre surveillante préférée qui nous a consacré une heure de son temps libre et a pris de magnifiques photos.

Merci à tous les professeurs qui nous ont si bien reçus : Mme Hafsi et sa grande gentillesse, M.Calvia, Mme Camus, M.Hirschowitz qui s’est intéressé à ce que l’on faisait depuis le départ, et bien sûr les deux artistes du collège, très réceptifs et très bienveillants : Mme Bianconi et M.Duhayon. 

Partie acteurs : 

AND THE OSCAR GOES TO :

– en 3°7 : BRAVO à David (Ednilson), Abdoulaye, Ahmad roi du Freestyle, Aymene, Sonia, une fille pleine de cran qui n’abandonne JAMAIS, Hakim le cameraman.

– en 3°6 : BRAVO à Wouissem le faux méchant, Sofia future star d’Hollywood, Nafouz la Panthère qui relève tous les défis, Chaïmae la maman que l’on rêve d’avoir, Saïnedine, Abdelkader, Djamyoun, Santo le cameraman qui nous fait rêver, surtout quand il parle 😉 et Michaël le photographe.

– en 4°7 : BRAVO à TOUTES LES FILLES. Salma, Nazad, Rayana, Zaoudja, Youmna, Dorine, Myriam et Salima, de grandes poétesses.

BRAVO aussi aux artistes Adam S. Adam B., Ismaïl le Poète, Dane le Magnifique à la voix douce comme le miel, Faïssal, Karim, Yovinthan, Wassim, Gökhan et Rayan. Magnifiques, tout simplement ! 

Mais TOUS, qu’ils aient un rôle ou non, étaient super beaux, élégants et solidaires.

Ce ne sont pas toutes les classes qui sont capables de se déplacer en mode furtif dans les couloirs et d’interrompre différents cours pour jouer une pièce avec le risque qu’elle ne soit pas comprise ou qu’elle soit mal reçue tandis que ceux qui ne jouent pas attendent patiemment dans le couloir et envoient des ondes positives…

En bref, ça a été une très belle journée pour nous ; notre prof, Mme Chand, nous a même dit qu’elle ne savait plus quoi inventer pour la troisième et dernière Journée de l’Élégance parce qu’il faut qu’elle augmente encore le niveau de difficulté et d’originalité. Mais nous, ça va, les défis, on les prend (sauf une fois une fois au chalet [dédicace à Hakim;)], c’est ccclllaaaaiiirrr [Eddy-Malou, David, bon souvenir ?])…

On s’est surpassés, et on a beaucoup été aidés par les gens cités précédemment.

Alors merci à tous, vraiment. Merci de votre confiance. Merci de votre bienveillance;)

ET SURTOUT, UN IMMENSE MERCI A LA DIRECTION : MME SCHWARTZ ET M.YAQUINE QUI AUTORISENT ET VONT JUSQU’A SOUTENIR CE GENRE D’ACTION. MERCI DU FOND DU COEUR.

Ah, on a failli oublier : merci à nos professeurs principaux qui savent nous recadrer et nous écouter et à Mme Chand, parfois dure, parfois cassante, mais qu’on supporte généralement sans trop de déplaisir. Il y a des hauts, des bas … et ça marche comme ça !

LIBERTE,EGALITE, FRATERNITE     …ET LOOK STYLE !!!

SÉANCE DE NATURALISATION A LA PRÉFECTURE !

Le 18 Décembre 2015, nous avions un emploi du temps chargé : la Journée de l’Élégance, le Noël charitable… et la sortie à la Préfecture !

Mme Chand avait donc organisé la Journée de l’Élégance et nous avons tous respecté ses codes : belle tenue vestimentaire,
accessoires, coiffure soignée… et langage adapté ! Certains d’entre nous portaient même un costume ! ( Yovinthan, Faïssal… au TOP!)

Avant de partir, nous avons pris des photographies puis nous avons offert nos cadeaux de manière anonyme. Règle du jeu du Noël charitable : « recycler » de jolis objets que nous possédions déjà, les emballer et les déposer afin que chacun choisisse un cadeau au hasard.

Nous avons tous apporté quelque chose, sinon nous allions priver quelqu’un : Karim a reçu un dauphin (dédicace à Mme Chand! Idée géniale d’Antoine), Rayan a eu un collier Smile, Zoubaïer une superbe voiture violette (merci Gökhan), Adam des bonbons… On était tous très contents.

Puis, M.Duhayon, Mme Chand et nous-mêmes sommes allés à l’arrêt de bus. Évidemment, après avoir attendu longtemps, le bus est arrivé et nous a filé sous le nez ! Vexés, nous avons donc changé d’arrêt ! L’autre bus a également filé sans un regard ! Est-ce qu’on était trop chics pour prendre le bus ?..

Bref… Nous avons REUSSI à prendre le bus…Nous avons ensuite pris le tramway et nous avons gagné la Préfecture sans même être en retard ! Nous avons été très bien accueillis, on nous a distribué le Dossier de Naturalisation et on s’est assis sur les banquettes. Bon, d’accord, sur certaines photographies, certains ont l’air déprimés, mais promis, on était contents, en fait !

Dans le Dossier de Naturalisation, on a vu qu’il y avait : le document attestant du fait qu’on avait obtenu la Nationalité Française signé par le Président de la République, la Charte des Droits et Devoirs du Citoyen Français, un récapitulatif concernant l’organisation des Pouvoirs Publics en France, les paroles de la Marseillaise, la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789… Seuls les gens qui allaient acquérir la nationalité française ont reçu ce dossier, on a eu de la chance !

La salle était magnifique et très vaste : un beau parquet, des tentures, un lustre gigantesque, des peintures au plafond…

Tout le monde venait nous accueillir, nous saluer, nous féliciter pour notre tenue vestimentaire. C’est alors que la Cérémonie a commencé : il y a eu un discours sur l’importance et la chance d’acquérir la Nationalité Française. Puis, nous avons regardé un court-métrage sur les droits et devoirs du citoyen français. Ensuite, la musique de la Marseillaise a retenti, les paroles étant projetées, nous avons tous  pu chanter.

Et là, est venu pour nous LE grand moment ! Nous avons eu le privilège, trois par trois, d’appeler les gens recevant la nationalité française. On a parfois eu un peu de mal avec certains noms compliqués… mais bon, on a géré !

Beaucoup de personnes étaient très émues, ont remercié tout le monde, ont même fait un petit discours ; certains filmaient même la cérémonie, ce qui montre à quel point ce moment était important pour eux !

A la fin de la cérémonie, tout le monde nous a dit que notre comportement avait été exemplaire, qu’il avait été meilleur que celui de tous les lycées précédemment invités, que nous avions eu une attitude méritoire et que l’on était très bien habillés. Des jeunes filles de la classe ont décidé de pousser leurs parents à demander la Naturalisation ! Elles ont raison !

Certaines personnalités politiques ont pris le temps de nous montrer les médailles qu’elles avaient reçues et qu’elles portaient : maintenant, nous savons ce que représentent la Légion d’Honneur (on a pu la toucher!), le Rafale…

Elles ont discuté très gentiment avec nous et ont pris des photographies avec nous. On peut les voir sur le mur Facebook de la Préfecture. Likez ! Comme, du coup, nous étions en retard, nous nous sommes dépêchés et heureusement, la Malchance des Bus s’était arrêtée ! Merci à Antoine pour l’organisation pendant les changements de transports. C’est ça, les 4°7, c’est la Solidarité ! Et oui !

Nous sommes donc revenus, très contents, et si nous rédigeons cet article, c’est VRAIMENT parce que ça nous a plu, parce qu’on n’est pas du genre menteur ou hypocrite.

Alors croyez nous : cette dernière journée de collège était vraiment extra.

Message final : Vive le collège Maurice Jaubert… Vive l’Ariane… Et surtout VIVE LA FRANCE !

       Merci d’avoir pris le temps de lire cet article.

Journalistes : Nazad Tigresse…rrrh), Salma, Myriam, Dorine, Rayana, Zaoudja, Youmna, Salima (ça, c’est pour les Jolies Filles).Dane, Karim, Antoine (le Gentil Organisateur!), Salikh, Ismaïl, Ramazan, Faïssal, Zoubaïer, Yovinthan, Rayan, Wassim, Adam S., Gökhan, Adam B., Killian (les Beaux Gosses).

Sortie scolaire Medites au Mont Gros

Dans le cadre du parcours MEDITES, les élèves de 5e8 ont eu la chance de visiter le site de l’observatoire de Nice, ce Jeudi 14 Janvier 2016.
Les élèves ont pu rencontrer des personnels de l’observatoire et leur poser de nombreuses questions. Ils ont découvert différents métiers représentés sur le site de l’Observatoire de la Côte d’azur (OCA), jusqu’au Bac+8 !
M. Pellegrini et M. Chollet , accompagnateurs, et les élèves remercient chaleureusement les intervenants de l’OCA pour leur accueil et leur disponibilité.

Les traditions italiennes et la Befana au coeur de la rencontre CM2/sixièmes

IMG_4210Mercredi 6 janvier, dans le cadre de la liaison CM2/6èmes, les élèves de la classe Italien de Mme CUTRONA ont eu le plaisir d’accueillir les élèves de CM2 de Mme NASSISI (école Jacques PRÉVERT).

Les thèmes de la rencontre étaient les traditions italiennes et la Befana. La Befana est un personnage légendaire italien qui offre douceurs et  cadeaux aux enfants, le 6 janvier, pour l’Épiphanie.

Les fêtes traditionnelles italiennes de fin d’année ont été abordées sous forme de jeux. Une chanson sur la Befana a été étudiée au cours d’une séance de travail commune (avec les 45 élèves et les deux professeurs) sans aucune difficulté pour les élèves de l’école J. PREVERT.  Ils étudient, depuis quelques années déjà, l’italien avec leur professeur, Mme NASSISI.

FOT989D FOTB1B4

Lors de cette rencontre très conviviale, les élèves ont beaucoup apprécié la fameuse dégustation de panettone !

IMG_4214